Exegèse des notions de caisse

Quelques notions succintes concernant les différentes possibilités d'utilisation de Laurux.pos.

1- Les caisses connectées.
          Ce sont des caisses en dialogue permanent avec la base de données.
          La base peut se trouver sur l'UC de la caisse ou sur un serveur distant. En mode réseau, la caisse ne pourra pas fonctionner en cas de coupure de la connexion avec le serveur.

2- Les caisses nomades.
          Ce sont des caisses qui fonctionnent en mode local d'une manière épisodique en des lieux sans connexion réseau (marchés, expos etc...).
          La base du serveur est copiée sur l'UC de la caisse avant son départ puis ses données remontent sur la base du serveur à son retour.

3- les caisses autonomes.
          Ce sont des caisses qui fonctionnent en mode réseau (comme les caisses connectées) mais qui en cas de défaillance de la connexion avec le serveur vont pouvoir fonctionner en local. Ces caisses autonomes nécessitent donc deux bases. Une base est située sur le serveur et l'autre sur l'UC de la caisse. Ces deux bases se mettent mutuellement à jour en permanence par un système de réplication.
          La caisse autonome retrouvera son mode connectée dès que la connexion réseau se refera.
          Cette mise en œuvre est la plus technique puisqu'elle demande la construction d'un système de réplication entre les deux bases mais elle offre l'avantage d'une parfaite autonomie des magasins.

4- les caisses enregistreuses.
          Ce sont des caisses qui fonctionnent en mode local et qui ne sont pas reliées au système de gestion Laurux. On peut donc dire que ce sont aussi des caisses autonomes.
          Elles offrent l'essentiel des fonctions de base d'une caisse y compris l'archivage des tickets en pdf. A ce titre elles répondent aux préconisations de l'administration française.
          Elles représentent une réponse idéale à tous les petits commerces ou à ceux qui souhaitent maintenir leurs caisses indépendantes  de leur système de gestion.

Retour